Goûter d’anniversaire végane et (presque) zero déchet

Nous venons de fêter les trois ans de notre fille. Trois ans, trois anniversaires: normal! Un avec la famille, un à l’école et un avec les copains. C’est de ce dernier dont j’aimerais vous parler aujourd’hui afin de partager avec vous quelques idées. Je me dis que ça pourrait être utile à d’autres mamans, moi-même ayant pu m’inspirer d’autres sites de blogueuses…

photo 1

1. La décoration.

Indispensable pour mettre quelques étoiles dans les yeux de l’enfant qui se sent vraiment spécial en voyant la maison changer en son honneur, la déco est pourtant ce qui présente le plus gros problème en terme d’écologie.
Deux objets omniprésents dans toutes les fêtes d’enfants sont en ligne de mire: les pailles et les ballons gonflables.
Commençons par les pailles. Je l’ai déjà souligné dans la page des mamans ours sur le zéro déchets (voir la vidéo de la tortue avec une paille dans la narine si vous ne l’avez pas encore regardée!), ces petits objets du quotidien sont un vrai cauchemar pour nos océans. Il faut tout faire pour les éviter, d’autant qu’il s’agit vraiment d’objets superflus. Pour les remplacer, j’utilise au quotidien des pailles en inox (dont je suis fan) mais pour l’anniversaire de ma fille, j’ai opté pour de jolies pailles en papier particulièrement décoratives avec leur petit coté rétro.

Les couverts en plastiques jetables entrent dans la même catégorie d’objets  à la fois facilement remplaçables et très dommageables pour l’environnement. Utiliser ses propres petites cuillères et couteaux lavable reste ce qu’il y a de mieux si l’on est pas trop nombreux, sinon on peut opter pour des couverts jetables en matière biodégradable. Cette fois-ci, j’ai utilisé des couverts en bois jetables qui me restaient d’un autre événement et pour compléter, j’ai acheté en ligne des gobelets et de petites assiettes biodégradables en fibres de cocos.

Moins connu, l’impact des ballons gonflables sur l’environnement est tout aussi catastrophique. Dans les océans, ils représentent le même danger que les sacs plastiques pour la faune marine (les tortues les confondent avec des méduses), et comme les pailles jetables,  on les retrouve entiers ou en morceaux dans le corps des animaux marins et des oiseaux. C’est un tel problème qu’il existe une association américaine, balloons blow  (les ballons, ça craint) dont le seul but est d’informer sur ce fléau. Les représentants de ce groupe basé en Floride affirment que les déchets issus des ballons gonflables ont triplé ces dix dernières années, avec un impact dramatique sur l’environnement. En plus d’une décomposition lente, ces ballons contiennent des substances et des encres chimiques hautement toxiques qui se retrouvent dans la nature.

Si vous tenez absolument à utiliser des ballons gonflables, sachez  qu’il existe une entreprise proposant des ballons en latex naturel avec des pigments végétaux. C’est un moindre mal mais loin d’être idéal car ces derniers mettent aussi beaucoup de temps à se dégrader. C’est pourquoi balloons blow ne recommande pas ce type de produits.
Pour la décoration, il est donc préférable d’opter pour des bannières en papiers/cartons ou crépon ou, mieux encore, des guirlandes faites maisons à partir de matériaux de recup’ pour les plus bricoleurs des parents! Moi qui se ne suis pas super bricoleuse, j’ai investi dans un globe en papier à suspendre réutilisable que j’accroche chaque année (c’est donc la troisième fois qu’il sert, pour l’instant nous ne nous en sommes pas encore lassés) et des guirlandes en papier réutilisables. Pour compléter, j’aime beaucoup utiliser de vrais végétaux, c’est super joli sur les tables ou accroché aux lustres. On peut aller se servir soi même dans la nature (le lierre est particulièrement facile à trouver et utiliser, reste vert longtemps et donne un joli effet) ou alors demander à sa fleuriste si elle a du feuillage. Le plus souvent les fleuristes en ont en trop et le donnent gracieusement (attention à certaines feuilles toxiques a ne pas laisser à portée des enfants). Ensuite, en fonction de la saison, on peut ramasser dans la nature toutes sortes d’éléments comme des pommes de pins, de belles feuilles etc. pour créer une déco 100% biodégradable. Là encore, la limite est l’imagination.

Pour la nappe, j’utilise une nappe blanche en tissu synthétique, ma « nappe qui ne craint rien » lavable à haute température et facilement détachable.  Pour ce type d’occasion, je trouve cela très simple, plus joli et plus agréable que les nappes en papier. C’est le type de nappes peu chères et faciles à trouver sur les marchés.

2. La nourriture!

L’anniversaire de ma fille est l’un des rares moments de l’année où je me lance dans la pâtisserie. J’avais déjà testé les années précédentes des gâteaux d’anniversaire sans sucre blanc car je trouvais cela plus sain pour les touts-petits. J’avais réalisé le gâteau d’anniversaire pour bébé proposé par Sophie du blog enfant végé, un gâteau végane, sans sucre et sans gluten. Il était tellement bon que je l’ai refais à d’autres occasions.
Cette année, et comme ma fille a maintenant un penchant prononcé pour le chocolat (je ne demande d’où ça vient…), j’ai choisis le célèbre brownie aux patates douces d’Ella Woodward aka Delicisouly Ella. Ce gâteau est vraiment top car il est sucré naturellement par les patates douces et les dates, pas besoin donc de sucre blanc mais il est plus gourmand et satisfait bien les accros au chocolat. Je vous encourage à le tester même hors anniversaire si ça n’est pas déjà fait. Je l’ai décoré avec un petit « Joyeux anniversaire » en plastique ( lavable et réutilisable ) et quelques fleurs comestibles, voici ce que ça donne:

photo 2

Le goûté avait lieu vers 16H30 (après la sieste!), il n’y avait pas de collation salée prévue au programme donc à part le gâteau j’avais disposé sur la table des fruits frais, des pop corn maison (j’achète le maïs à pop corn en vrac et le chauffe dans une casserole pour le faire éclater, un jeu d’enfant) et acheté des bonbons véganes. J’avais acheté la plupart des bonbons en vrac, d’autant qu’il en fallait de bonnes quantités puisque ma fille en a aussi amené à l’occasion de son anniversaire à l’école pour partager avec ses camarades. Pour ajouter un peu de variété aux bonbons que je trouve dans ma boutique de vrac, j’ai commandé trois paquets de bonbons divers sur un site de vente en ligne végane. Je voulais qu’il y ait des marshmallows véganes mais ils étaient malheureusement en rupture de stock sur le site.

Pour les boissons, j’ai choisis des jus de pomme et pomme-fraise bio locaux dans des bouteilles en verre.

Pas de goûter d’anniversaires sans jeux, nous avions prévu des jeux d’extérieur (nous avons eu de la chance, il a fait beau) en particulier un chamboultou qui a cartonné, un clown (bon, je triche, j’ai un mari comédien…) et des maquillages. Pour le maquillages, j’avais acheté un kit comme celui-ci.

Enfin, reste la question des cadeaux. Difficile de contourner la profusion qui est souvent de mise lors de ce genre d’événement et qui génère bien entendu des déchets… Du côté parent, je n’achète presque jamais de jouets à ma fille et si je veux lui faire un cadeau je préfère lui offrir une activité, une sortie ensemble, quelque chose qui lui fasse vraiment plaisir et qui créer des souvenirs communs.

Si c’est votre enfant qui est invité à un anniversaire, ayez le réflexe « seconde main », on trouve de nombreux jouets et livres d’occasion dans les boutiques spécialisée, les ressourceries ou sur internet.

J’espère que ces quelques idées vous inspireront. J’ai voulu montré que, sans arriver à faire un anniversaire 100% zéro déchet, il est facile d’adopter quelques gestes simples qui font une grande différence en terme d’impact sur l’environnement et les animaux.

Je termine avec une petite anecdote et un pensée pour les tortues. Comme mon mari est antillais, j’ai la chance de pouvoir aller régulièrement aux Antilles et j’y retrouve chaque fois les tortues vertes avec lesquelles j’ai la chance de pouvoir nager. C’est toujours un émerveillement comme on en a rarement d’observer de près et dans leur milieu naturel ces animaux. Elles valent bien que l’on fasse un petit effort pour limiter la pollution plastique dont elles sont les grandes victimes!

 

draft

3 réflexions sur “Goûter d’anniversaire végane et (presque) zero déchet

  1. Merci Hélène pour cet article ! Ce vendredi ce sont les 9 mois de notre loulou et nous allons faire une petite fête tous les trois. Il avait récemment découvert à un anniversaire familial les ballons et il avait beaucoup aimé et je m étais dis que j en achèterai pour vendredi. Je vais profiter de la sieste pour être plus créative et comme je couds je vais faire des guirlandes avec des chutes de tissus.
    C était un bonheur de te lire, ce sont de vrais défis qui valent le coup ! Merci !
    Kiss

    Aimé par 1 personne

    • Bon anniversaire au petit ourson! C’est vrai que les ballons sont fascinants à cet âge mais plein d’autres choses le sont aussi. As tu pensé aux bulles de savon? Ca n’est pas vraiment de la déco mais ça peut donner autant de joie à un bébé de 9 mois. On en trouve des écologiques et rechargeables ou alors à faire soi même en suivant un auto 😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s