Réparer le monde

Lorsque l’on parle d’écologie aujourd’hui, on parle de « durabilité », de consommation responsable, le message délivré étant qu’il faut chercher à avoir un impact le plus proche de la neutralité possible. Or, nous sommes arrivés à un point où cette neutralité ne suffit plus, il faut que l’impact humain se transforme pour devenir majoritairement positif, bénéfique pour le monde et pour le monde naturel en particulier dont notre survie sur Terre dépend.

De nombreux groupes et entreprises oeuvrent dans ce sens et peuvent inspirer des initiatives nouvelles. C’est la raison pour laquelle il est bon de connaître ces initiatives et les faire connaitre.